Solidarité internationale contre la répression syndicale et la marchandisation de l’éducation au Chili

mardi 18 avril 2017
par  Sud éduc 34

Communiqué de la fédération SUD éducation (vendredi 14 avril 2017)

Le « Sindicato Único de Trabajadores de la Educación » - SUTE du Chili a déposé une plainte contre le gouvernement du Chili auprès de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), plainte enregistrée sous le numéro 3247

Le gouvernement Chilien agit en violation des droits fondamentaux à travers :

  • une répression systématique du mouvement syndical ;
  • un projet de loi « Nueva Educación Pública » qui aboutirait, s’il était adopté, à la marchandisation complète de l’éducation, privant ainsi la majorité de la population du droit fondamental à l’éducation.

La fédération SUD éducation (membre de l’Union syndicale Solidaires) apporte son soutien au SUTE, à sa lutte pour les droits et à sa démarche auprès de l’OIT.

Solidarité contre la répression !

L’école n’est pas une entreprise, l’éducation n’est pas une marchandise !

PDF - 62.2 ko