Nos déclarations

Déclarations de Sud éducation dans les instances.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 7 février 2018
par  Sud éduc 34

CTSD carte scolaire 1er degré : encore une fois, le DASEN passe en force !

Communiqué de SUD éducation 34
Aujourd’hui, mercredi 7 février 2018, s’est tenu le CTSD consacré à la carte scolaire 1er degré. SUD Éducation 34 s’est élevé contre le profilage des postes et la concentration des moyens sur les dispositifs dédoublés en éducation prioritaire au détriment de la capacité de (...)

dimanche 28 janvier 2018
par  Sud éducation 34

Déclaration au Conseil Supérieur de l’Education du 25 janvier 2018

Comme c’est encore la période des vœux, nous souhaitons profiter de ce CSE pour les présenter aux personnel-le-s de l’éducation mais également à ses usager-e-s, les élèves, étudiant-e-s et leurs familles.
Nous adressons donc nos vœux de santé et de prospérité à l’ensemble des agent-e-s de la fonction (...)

samedi 16 décembre 2017
par  Sud éduc 34

Déclaration au Conseil Supérieur de l’Education du 14 décembre 2017

Le ministre s’attaque à la liberté syndicale !
Aujourd’hui, 14 décembre, la fédération SUD éducation et l’Union syndicale Solidaires apportent leur soutien à notre camarade de SUD Travail Affaire Social traduite devant une commission disciplinaire après sa suspension pour avoir dénoncé lors d’une (...)

jeudi 30 novembre 2017
par  Sud éduc 34

Déclaration de Sud Education 34 au CDEN du 28 novembre 2017

Déclaration de Sud Education 34 au CDEN du 28 novembre 2017
La rentrée 2017 est la première rentrée organisée par le nouveau ministère, issu des élections du printemps 2017.
Nous vous faisions part lors du CDEN du 7 juillet 2017 de nos interrogations sur la politique que souhaite mener Jean-Michel (...)

dimanche 12 novembre 2017
par  Sud éduc 34

Projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants

Déclaration de la fédération SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires au CSE du 9 novembre
À l’été 2017, des dizaines de milliers de bacheliers et bachelières se sont retrouvé⋅e⋅s sans affectation dans le supérieur.
Pourtant cette situation de crise était tout sauf imprévue.
Si tant de (...)