Le rapport Mathiot contre l’égalité

jeudi 25 janvier 2018
par  Sud éduc 34

Communiqué de la fédération Sud éducation

Paris, le 24 janvier 2018

SUD éducation vient de prendre connaissance avec inquiétude des conclusions du rapport Mathiot qui préconise d’en finir avec les filières pour instaurer un lycée semestrialisé et modulaire. Sous couvert d’une liberté de choix, c’est une orientation précoce dès la 2nde qui est imposée, l’accentuation du déterminisme social et des inégalités territoriales. Le nouveau bac s’oriente ainsi vers un diplôme « maison » dépendant de l’établissement, cassant ainsi sa valeur nationale.

Cette réforme s’inscrit dans la continuité avec l’instauration de la sélection à l’entrée de l’Université. Dès cette année, le bac ne sera plus suffisant pour accéder à l’université. Organiser la pénurie pour instaurer la sélection : c’est le sale coup de ce gouvernement. Lycée modulaire + bac local + sélection : l’université ne comptera même plus les 11 % d’enfants d’ouvriers/ères qui y étudient actuellement.

Les fédérations syndicales FERC-CGT, FNEC-FP FO, FSU, SGL, SUD éducation, Solidaires étudiant-e-s, Unef, UNL, UNL-SD appellent les lycéen·nes, les étudiant·es, les personnels des universités et des lycées à se mobiliser le jeudi 1er février 2018. Pour défendre une éducation égalitaire, SUD éducation appelle à construire la riposte dès maintenant et à faire du 1er février le début d’une grande mobilisation pour imposer le retrait de la réforme du bac, du lycée et de l’entrée à l’université.

PDF - 65.2 ko
Rapport Mathiot contre l’égalité