Migrant-e-s

Dossier sur l’éducation des enfants migrant-e-s et l’accueil des réfugié-e-s


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 15 octobre 2021
par  Sud éduc 34

Répression contre la famille d’accueil de Madama Diawara retour du délit de solidarité  ? Communiqué intersyndical

Jeudi 16 septembre 2021, Véronique De Marconnay et Eric Durupt, le couple qui avait accueilli le jeune Malien Madama Diawara, était convoqué par la Police Aux Frontières de Gerzat dans les locaux de la gendarmerie de Loudes (Haute-Loire).
A 8h, ils se sont présentés à la gendarmerie et ont été (...)

jeudi 14 octobre 2021
par  Sud éduc 34

Harouna : la mobilisation paie !

Communiqué de SUD éducation Mercredi 13 octobre 2021
Le lycéen Harouna arrêté fin septembre a été libéré vendredi 8 octobre par le TA après 13 jours de rétention. La mobilisation menée par RESF a porté ses fruits, Harouna va pouvoir retourner au lycée Raspail où l’attendent ses profs et camarades.
Arrivé (...)

vendredi 7 mai 2021
par  Sud éduc 34

SUD éducation renouvelle son soutien à Madama, élève sans papiers, et à nos camarades qui l’accueillent

Communiqué de SUD éducation Vendredi 7 mai 2021
La lutte pour la régularisation de Madama, jeune mineur sans-papiers Malien, continue. Au plus fort de la mobilisation, alors que le Préfet de la Haute-Loire refusait encore une fois de régulariser Madama malgré la production de nouvelles pièces, notre (...)

jeudi 11 mars 2021
par  Sud éduc 34

Madama vit ici, il doit rester ici : régularisation pour Madama !

Communiqué unitaire Mercredi 10 mars 2021
En janvier dernier, Eric Durupt entamait une grève de la faim qui allait durer trois semaines afin de protester contre la non régularisation du jeune Madama, qu’il a recueilli il y a deux ans maintenant.
La Préfecture du Puy-en-Velay s’était engagée à (...)

samedi 20 février 2021
par  Sud éduc 34

Jeunes majeurs étrangers, sortir de l’impasse

Communiqué unitaire Jeudi 18 février 2021
L’actualité a mis au grand jour la situation de jeunes étrangers présents depuis des années en France, arrivés soit mineurs isolés, soit avec leur famille, en cours d’études, d’apprentissage, accédant à l’emploi souvent dans des secteurs en pénurie de main-d’œuvre (...)