Conditions de travail

Les conditions de travail : savoir défendre ses droits


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 11 février 2020
par  Sud éduc 34

Amiante à l’école : SUD éducation dénonce un scandale sanitaire

Communiqué de SUD éducation
Une enquête dans le quotidien Libération révèle une nouvelle fois l’ampleur d’un scandale de santé publique que l’Éducation nationale et les collectivités territoriales ne veulent pas voir. Il s’agit de la présence d’amiante dans des milliers de bâtiments scolaires.
L’ensemble (...)

jeudi 6 février 2020
par  Sud éduc 34

Le suicide de Christine Renon : une caisse de résonance

Le suicide de Christine Renon a suscité un émoi bien au-delà de Pantin, de la Seine-Saint-Denis, et des directeurs et directrices d’école. Il a touché l’ensemble des personnels sur tout le territoire. Les conditions de travail dans l’Éducation nationale se dégradent : pressions hiérarchiques, (...)

jeudi 26 septembre 2019
par  Sud éduc 34

Le travail tue, protégeons nous !

Communiqué de SUD éducation 34
Une organisation pathogène du travail
Depuis plusieurs années, sous l’impulsion des différents ministres, l’organisation du travail dans l’Éducation Nationale a été transformée et les réformes délétères se sont succédées à un rythme accéléré sans prendre en compte les effets (...)

samedi 7 septembre 2019
par  Sud éduc 34

Ne laissons pas le travail nous tuer

4 pages de la fédération SUD éducation
Nombre de nos collègues dans l’Éducation nationale mettent fin à leurs jours ou tentent de le faire.
Pour SUD éducation, chaque suicide est un drame humain, duquel, malheureusement, le travail ne peut bien souvent pas être évacué. Il est à cet égard (...)

vendredi 28 juin 2019
par  Sud éduc 34

Face à la canicule : quels sont nos droits ?

Depuis plusieurs jours un épisode caniculaire est annoncé par Météo France pour cette fin de semaine. Les prévisions se sont relevées exactes, hier le département de l’Hérault a été placé en vigilance rouge et les températures enregistrées dans les salles de classe étaient déjà très élevées, avec des (...)